Laboratoire d' Aménagements Hydrauliques et Environnement « LAHE »

Université Mohamed Khider Biskra, BP 145 RP, 07000 Biskra, Algérie

lab.lahe@univ-biskra.dz

Presentation du laboratoire

Le laboratoire Aménagements Hydrauliques et Environnement a été crée en  2001 dans le cadre du programme National de recherche (cf. Article 10 de la loi 98-11), il est agréé par le Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

La mission du laboratoire consiste a mettre en oeuvre les Thèmes de recherche  (fixée par l’article 3 du décret exécutif n° 99-244).

station Lahe

Objectifs de la mission du laboratoire :

  • Amélioration technologique des systèmes de distribution d’eau et de la gestion technique des réseaux.
  • Mise au point de nouvelles normes quantitatives de la consommation en eau potable.
  • Optimisation de la forme de l’évacuateur de crues non rectiligne et élaboration d’une forme permettant à la fois l’accroissement de la capacité d’évacuation et l’accroissement de la capacité de stockage des barrages existants.
  • Estimation des ressources hydriques mobilisables dans les régions arides et semi arides (cas des Zibans, Souf et Oued Righ) et établissement de cartes de vulnérabilité des eaux souterraines et superficielles (Zonalité hydrochimique des eaux des aquifères du Bas Sahara).
  • Connaissance précise du problème de l’évolution de la salinité des sols.
  • Elaboration d’un modèle de gestion et d’optimisation de la consommation en eau.
  • Elaboration d’un modèle de gestion et d’optimisation de l’exploitation des eaux souterraines.

station Lahe2

Etudes et travaux de recherche à réaliser :

  • Analyse des besoins en eau potable en zones arides et semi arides.
  • Analyse du rendement des réseaux d’eau potable.
  • Etude des ressources hydriques superficielles et souterraines du Bas Sahara septentrional (évaluation, qualité et protection).
  • Etude des transferts d’eau.
  • Automatisation des installations de pompage.
  • Technique d’amélioration des conditions d’évacuation des crues par le remodelage de la forme de l’évacuateur des crues.
  • Amélioration de la capacité des évacuateurs de crues et l’accroissement de la capacité des retenues des barrages existants envasés.
  • Etude de l’amélioration des techniques culturales et valorisation des eaux salées.
  • Etude hydro-économique des ouvrages hydrauliques.
  • Analyse des conditions de circulation et d’emmagasinement des eaux souterraines dans la région des Zibans.
  • Quantification du taux de prélèvement à partir des puits et forages.
  • Etude de la remontée des eaux dans le Sahara septentrional.

Qui est en ligne ?

Nous avons 2 invités et aucun membre en ligne