Laboratoire de Modélisation des Systèmes Energétiques «LMSE»

 

 

 

Université Mohamed Khider Biskra, BP 145 RP, 07000 Biskra, Algérie

 

mselab@univ-biskra.dz

Présentation

 

 

Le Laboratoire de Modélisation des Systèmes Energétiques (LMSE) agréé en 2001, compte un effectif de trente chercheurs répartis sur huit équipes.

Il dispose d’un espace de travail décent et adapté situé au RDC du bloc "BAHLALI SAID".

Le personnel chercheur du laboratoire oeuvre sur trois axes de recherche à savoir:

  • La production, le transport et la gestion de l’énergie électrique.
  • Le contrôle et le diagnostique des systèmes électriques.
  • Les phénomènes d’interaction du courant et du champ électrique avec les matériaux

Objectifs de recherche scientifique et de développement technologique :

Sur le plan recherche scientifique, nos objectifs sont d’acquérir:

-       Une haute capacité de formation par la recherche.

-       Une maitrise de la production de l’énergie électrique depuis des sources renouvelables.

-       Une expertise dans le transport et la gestion de l’énergie électrique dans les réseaux.

-       Une maitrise du contrôle des systèmes électriques.

-       Une maitrise des techniques d’injection de l’énergie électrique  produite par des sources renouvelables dans les réseaux conventionnels.

-       Une maitrise des technologies de transport de l’énergie électrique par le CC.

-       Une expertise dans le diagnostic des machines électriques.

Quant au développement technologique, nous ciblons des objectifs de portée économique dans le domaine de l’énergie électrique à travers :

-       L’action à travers une cellule R&D propre au laboratoire pour des prestations de services pour les industriels de l’électricité ainsi que pour les études techniques de réalisation de suivit de nouvelles installation de production ou de         fabrication de composants pour l’énergie électrique.

-       La  contribution aux études relatives à l’économie et à la politique de l’énergie électrique à travers une cellule propre au laboratoire.

Thèmes mis en œuvre :

-       Piles à combustible types PEMFC et SOFC.

-       Gestion  intelligente de l’énergie dans les réseaux électriques.

-       Pénétration de l’énergie produite par des sources renouvelables dans le réseau électrique existant.

-       Générateurs et applicateurs pour le chauffage et la fusion par induction.

-       Applications  de la lévitation magnétique dans le transport.

-       Etude de la robustesse des systèmes électriques.

-       Développement et implantation des Algorithmes pour la Commande des Systèmes Electriques

-       Développement des techniques du contrôle intelligent.

-       Etudes des matériaux supraconducteurs ainsi que la possibilité de leurs implantation dans les applications du génie électrique tels que : la limitation de courant de défaut, les machines supraconductrices, les aimants   supraconducteurs, etc

-       Etudes des matériaux magnétiques : étude des modèles de  l’hystérésis magnétique pour les matériaux ferromagnétiques et supraconducteurs et leurs intégrations dans les applications du génie électriques etc


Mots-Clés :

Pile à combustible, Supercondensateurs, Batterie Li-ion, Ni-MH, source photovoltaïque, énergie éolienne, gestion de l’énergie, conversion de l’énergie, stockage de l’énergie, réseaux embarqués, convertisseur de puissance, système UPS, contrôle intelligent, commande Robuste, apprentissage par renforcement,

asservissement visuel, interface cerveau-machine. modélisation, couplage, écoulement de puissance, méthodes Meta-heuristiques, FACTS, dispatching, Stabilité des réseaux électriques, énergies renouvelables, compensation, puissance réactive, coordination, protection. Matériaux supraconducteurs et matériaux magnétiques

Objectifs atteints (recherche, formation, autres):

 

Les objectifs atteints sont les suivants :

1- Recherche:

  1. L’acquisition d’un grade du rang magistral.de tous les enseignants chercheurs fondateurs du laboratoire.
  2. La formation de  docteurs parmi le personnel du département de génie électrique de l’université de Biskra et de  docteurs d’autres universités algériennes.

2- Formation :

  1. La formation de   magistères.
  2. L’encadrement de masters.

3- Rayonnement:

  1. a. Le laboratoire c’est doté d’une cellule R&D présidé par le professeur A. Titaouine. Cette cellule élabore un plan d’action en fonction des besoins techniques de l’industrie, elle travaille sur l’isolation dans les transformateurs électriques secs. Elle intègre tous les chercheurs du laboratoire ayants des compétences dans le domaine et développe les missions et les tâches d’accompagnement pour les nouvelles installations industrielles auprès des investisseurs dans le domaine du génie électrique.

Le laboratoire c’est doté d’une 2ème cellule intitulée « politique et économie de l’énergie ». elle est présidée par le professeur A. Aboubou dont le rôle est de développer cet axe relatif à l’énergie et toujours traité en dehors des considérations technologiques. Nous estimons pouvoir développer une compétence pluridisciplinaire pour traiter du domaine de la politique et l’économie de l’é

Objectifs restant à réaliser :

1- Promouvoir la formation par la recherche sur le plan qualité et nombre de chercheurs.

2- Développer les expertises des équipes par champ de spécialité.

3- Travailler pour une gestion et un fonctionnement répondant aux normes iso.

4- Relier toutes nos équipes avec des pairs dans des laboratoires de recherches étranger chacune dans sa fine spécialité.

5- Promouvoir le statut du laboratoire pour passer une unité de recherche

Difficultés rencontrées :

1- Contraintes de paiement des fournisseurs au niveau de l’agent agents comptable.

2- Difficulté de trouver des fournisseurs de matériel professionnel.

3- Dotation budgétaire au dessous des besoins de fonctionnement et d’équipement utile.

4- Manque de plateforme technologique pour accompagner les montages de manipes et le prototypage.

Contraintes de paiement des droits d’inscriptions des communications internationales.